Les performances de Officiis Properties depuis son changement de contrôle en 2015

Publié le

Notre société a fait l’objet mi-2015 d’une prise de contrôle par des sociétés affiliées à TwentyTwo Real Estate (Daniel Rigny) et Massena. L’AMF leur avait alors accordé une dérogation au lancement d’une OPA notamment du fait de la « situation avérée de difficulté financière » de notre société.

 

Voyons comment ont évolué les principaux indicateurs de la société depuis ce changement de contrôle :

 

Le bilan est malheureusement sans appel :

  • Les résultats nets * sont toujours déficitaires, et même pires encore qu’avant,
  • Les frais de structure qui devaient bénéficier du passage à une gestion 100% externalisée auprès de Scaprim ont finalement augmenté,
  • La dette nette a littéralement explosé (+71M€ !),
  • Seul point positif : les valeurs d’actifs ont augmenté… mais qui en a profité réellement ? Pas les actionnaires minoritaires pour lesquels l’ANR est également en chute régulière du fait de la progression plus rapide du passif. Seuls bénéficiaires : TwentyTwo Real Estate (Daniel Rigny) et Massena, grâce à un prêt d'un montant initial de 99M€ racheté avec décote par TwentyTwo Credit I et dont le taux d’intérêt prohibitif de 14% assèche chaque année les fonds propres de notre société...

...mais nous reparlerons plus spécifiquement de ce sujet lors d'un prochain article.

 

D'ici là, n’hésitez pas à nous envoyer vos commentaires/suggestions éventuelles à l’adresse mail qui suit : contact @actionnaires-officiis.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marcbeij 14/12/2018 14:10

Visiblement cela n'a pas l'air de géner M. ESSIG qui a sauté du bateau au bon moment pour revenir par la suite sous forme de prestation de service. Belle leçon de management...